Le marché des fonds a continué sur sa lancée et atteint un nouveau plus haut historique en mars.

Comme chaque mois, nous mettons à jour les statistiques du marché des fonds enregistrés à la vente en Suisse, suite à leur publication par la SFAMA. Les volumes définitifs dans les fonds de placement pour le mois de février indiquent une progression de +3.56% depuis le début de 2017.

Le volume total du marché des fonds a atteint en mars un nouveau sommet historique, affichant un volume estimé à 957.4 milliards de francs suisses. La progression sur le premier trimestre de l’année est donc de l’ordre de 5%.

 

source : SFAMA (cliquez l’image pour agrandir)

L’optimisme des investisseurs n’a donc jamais fléchi au long des 3 premiers mois de 2017 et se reflète à travers des flux nets positifs sur toutes les classes d’actifs, hormis les fonds alternatifs qui font face encore une fois à des demandes de remboursement de la part des détenteurs, et les fonds investis en actions qui souffrent probablement des incertitudes politiques tant aux Etats-Unis qu’en Europe.

Les investisseurs ont donc préféré réallouer une partie de leurs avoirs sur les fonds monétaires mais également dans l’obligataire malgré le contexte de hausse des taux qui n’est guère favorable à cette classe d’actifs. Avec près de 500 millions de flux nets, les fonds investis en matières premières connaissent leur plus grosse souscription des 12 derniers mois.

 

source : SFAMA (cliquez l’image pour agrandir)

«Alors que les marchés anglo-­saxons ont dérivé latéralement durant le mois sous revue, l’évolution correspondante en Europe pointe nettement à la hausse. C’est ainsi que l’encours a augmenté, réalisant un nouveau niveau record. L’afflux net de trésorerie s’est également poursuivi depuis le début de cette année. Durant le premier trimestre de l’année courante, il s’est élevé à 14,3 milliards de CHF ou 4 milliards de CHF à peine pour le mois sous revue. Néanmoins, les investisseurs suisses sont plutôt dans l’expectative voire sceptiques envers la hausse boursière globale. C’est ainsi que les fonds en actions de même que les placements alternatifs sont les seules catégories de fonds ayant enregistré des désinvestissements, alors que les fonds obligataires ont fait preuve d’une vigoureuse croissance à l’instar des mois précédents», a déclaré Markus Fuchs, directeur de la Swiss Funds & Asset Management Association SFAMA.

 

Évolution du marché suisse des fonds en mars 2017 (en millions de CHF)

Source : SFAMA