Avec ses cinq émetteurs participants, Swiss DOTS a su se tailler une place de choix sur le marché suisse des produits à levier – déjouant ainsi tous les pronostics. La plateforme permet de trader efficacement plus de 90’000 dérivés à des conditions avantageuses.

Huit ans à peine après son lancement, la plateforme de trading de produits à levier de gré à gré (OTC) s’est hissée en bonne place sur le marché suisse des produits structurés. En 2020, 45’000 transactions y ont été réalisées en moyenne tous les mois. La part de marché, mesurée par rapport à l’ensemble des transactions sur titres avec effet de levier effectuées en Suisse, se situe actuellement autour de 50 %. À ce jour, les clients de Swissquote disposent d’un choix de plus de 90’000 produits à levier. Parmi les avantages de Swiss DOTS figurent les plages horaires de trading étendues, les frais réduits, une tarification à trois décimales et de nombreux types d’ordres.

Des spreads attrayants

Par rapport à la concurrence boursière, Swiss DOTS se démarque par l’étroitesse des écarts entre les cours acheteur et vendeur (spreads). Le spread est un critère de coût important, en particulier pour les traders actifs. Le modèle de trading de Swiss DOTS et la possibilité de calculer le prix des produits à trois décimales près permettent une tarification abordable. L’architecture de la plateforme de gré à gré (OTC) en tant que système de demande de cotation («quote request») offre des conditions attrayantes. Toutefois, l’offre de prix n’est pas ferme. L’émetteur peut retirer l’offre pendant la période indiquée. Par exemple, les banques exercent ce droit dans les cas où le sous-jacent connaît des variations de cours importantes. Swiss DOTS peut ainsi stopper les agissements des arbitragistes. Ces derniers tentent de tirer profit de variations du prix du produit structuré par rapport au juste prix, lesquelles sont de l’ordre de quelques fractions de seconde.

Il convient de noter que pendant les horaires de trading de Swiss DOTS, le sous-jacent peut donner lieu à des spreads différents. Ceci s’explique par le fait que les actions sont principalement négociées pendant les horaires d’ouverture officiels de la bourse. Par conséquent, en temps normal, les émetteurs d’actions américaines présentent des spreads plus importants jusqu’à l’ouverture du trading aux États-Unis. En revanche, pour les indices, les devises et un grand nombre de manières premières qui sont négociées 24 heures sur 24 par le biais de futures, les différences de spreads sont généralement minimes.

Un large choix de produits

Les produits à levier constituent la principale catégorie de produits structurés sur le marché suisse. Ils sont destinés aussi bien aux traders à la recherche d’un gain à court terme qu’aux investisseurs qui utilisent ces dérivés comme couverture d’un portefeuille. Depuis le lancement en mai 2012, l’offre de Swiss DOTS n’a cessé de s’étoffer. Les cinq émetteurs actuellement actifs sur la plateforme de trading proposent 89’757 produits en date du 29 avril 2021. Parmi les différents types de produits, on note clairement une prépondérance des warrants (50,02%), suivis des warrants knock out (24,69%) et des mini-futures (21,97%). L’offre de factor certificates (produits à effet de levier constant), relativement réduite, se place en quatrième position.

Des horaires de trading intéressants

Les horaires de trading sont adaptés aux préférences des traders. Chaque jour d’ouverture des marchés, vous pouvez vous adonner à votre activité préférée sur Swiss DOTS de 8h00 à 22h00, alors que les bourses de produits dérivés pour les produits à levier ne sont ouvertes que de 9h15 à 17h15. Par conséquent, les investisseurs peuvent trader sur Swiss DOTS avant le début officiel du trading en bourse. Le soir, l’achat et la vente de produits à levier sont généralement possibles jusqu’à la clôture de la bourse des actions des États-Unis. Grâce à ces plages horaires étendues, les traders peuvent réagir de manière optimale face aux fluctuations de leurs positions. Cette possibilité est particulièrement précieuse dans les phases de marché volatiles. En outre, les frais sont nettement inférieurs à ceux du trading en bourse. Swissquote ne facture que 9 CHF de frais de courtage par transaction, ce qui profite au placement concerné en améliorant sa performance (https://fr.swissquote.com/online-trading/pricing).

Réglementée?

Contrairement aux deux bourses suisses BX Swiss et SIX, Swiss DOTS, en sa qualité de plateforme de trading, n’est pas soumise à la loi sur l’infrastructure des marchés financiers (LIMF). La plateforme de Swissquote constitue un marché OTC domicilié en Suisse comprenant cinq émetteurs réglementés, qui agissent comme teneurs de marché sur Swiss DOTS. Les produits structurés, parmi lesquels les produits à levier, ne sont pas régis par la LIMF, mais réglementés par la FINMA. De ce fait, il n’existe sur le plan juridique qu’une légère différence entre le trading de votre produit via Swiss DOTS ou l’une des deux autres bourses suisses. Sur Swiss DOTS, vos produits ne peuvent pas être cotés, c’est-à-dire qu’en règle générale, le trading s’opère toujours entre l’investisseur et l’entité émettrice. On appelle cela une transaction dite de gré à gré (OTC). Il est important de souligner que l’émetteur n’est pas la contrepartie de l’investisseur. Chaque position est presque intégralement couverte sur le marché par l’entité émettrice.