La disparité des approches ESG et le manque de données historiques font qu’il n’est pas encore possible aujourd’hui de démontrer la supériorité d’une gestion bas carbone. Mais la situation devrait évoluer et probablement verrons-nous l’apparition d’un “facteur vert” au cours des prochaines années.

Lire la suite