Coupe du monde 2018: où la productivité risque-t-elle de chuter?

Coupe du monde 2018: où la productivité risque-t-elle de chuter?

La Coupe du Monde 2018 en Russie a démarré hier avec le match d’ouverture qui a opposé la Russie et l’Arabie Saoudite à 17h. Pour les fans de foot, il est parfois compliqué de suivre les rencontres en direct en raison du décalage horaire avec le pays hôte.

Le décalage entre la Suisse et Moscou n’étant que d’une heure, les fans suisses devraient pouvoir suivre une majorité des rencontres en dehors des heures de travail. Au Brésil en revanche, où la population est de plus réputée pour sa ferveur footballistique, plus de 60h de matchs auront lieu pendant les heures normales de travail.

Les effets sur la productivité devraient en revanche être plus nuancés aux Etats-Unis, l’équipe nationale n’ayant pas obtenu sa qualification pour l’édition 2018 et le football déchaînant globalement moins les passions qu’en Europe ou en Amérique du Sud.

 

Infographie: Coupe du monde: où la productivité risque-t-elle du chuter ? | Statista
Vous trouverez plus d’infographies sur Statista

 

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.