Et la NOUVELLE excuse du jour est : ….

Et la NOUVELLE excuse du jour est : ….

Le pétrole…

L’Audio du 13 novembre 2018

Vous savez ce machin noir et visqueux que l’on peut transformer en pas mal de choses et que l’on met surtout dans nos voitures. Pas les Tesla, mais le reste. Ce truc coulant et noir qui était censé, c’était un « coup sûr » en son temps, aller à 100$ pour Noël et puis que tout d’un coup il est allé à 59$.

Ce truc qu’on appelle l’or noir qui s’est pris 20% dans les dents depuis 5 semaines et que l’on vient JUSTE de se rendre compte qu’il avait perdu 20%. Non, parce qu’avant c’était pas un Bear Market. Mais maintenant que ça l’est, on peut commencer à paniquer parce que ça pourrait vouloir dire éventuellement peut-être que l’économie est en train de ralentir.

Oui. à 75$, tout était normal parce que tout le monde avait envie d’avoir du pétrole. D’ailleurs, personnellement, dès que j’ai un peu d’argent, je ne vais pas au restaurant, ni m’acheter des vêtements et je ne pars pas en week-end. NON !!!

Dès que j’ai un peu d’argent je vais m’acheter un baril de pétrole, je le mets dans mon salon (à la place de la télé) et je le regarde pendant des heures, parce que c’est tellement cool, de regarder un baril de pétrole pendant des heures.

Donc voilà. Hier, on a soudainement réagit. On s’est dit que le pétrole était soudainement vachement bas. Attention ! Il n’est pas passé directement de 75 à 60, NON ! On a eu le temps de le voir baisser, mais on ne l’a pas regardé.

On ne peut pas tout faire en même temps

On l’a pas regardé parce qu’on était bien trop occupé à se faire des théories sur les Midterms et à tirer des plans sur la comète et à spéculer sur ce qui pourrait bien se passer ou ne pas se passer après les Midterms.

Maintenant que c’est fini et que c’est derrière nous et que l’on sait que rien ne changera et que l’on sait qu’il y a à peu près 9 chances sur 10 que l’on soit plus haut dans 12 mois. On a pu se consacrer à l’immédiateté du pétrole-qui-est-trop-faible-et-qui-veut-dire-que-l’économie-n’avance-plus-et-que-c’est-mauvais-signe-pour-la-bourse.

Oui, parce que le pétrole c’est MAINTENANT et la perspective de voir le marché plus haut dans 12 mois, c’est dans 12 mois et 12 mois c’est une éternité en bourse, surtout quand on pense en terme de « high frequency trading », c’est même carrément à des années lumières d’ici.

Et paf !

Bref, on s’est fait déglinguer hier « parce que le pétrole indique que l’économie ralentit » (peut-être). Bon, en même temps, vendredi on a tout vendu parce que les derniers chiffres économiques étaient inflationnistes, on devrait donc être content que le pétrole baisse, ça devrait être moins inflationniste le mois prochain.

Je sais c’est pas pareil, mais j’ai tendance à vouloir rester logique parfois et les justifications de la baisse d’hier semblent totalement débiles pour ne pas dire plus, si l’on tient compte des raisons de la baisse de vendredi dernier.

J’ai tendance à croire. Je commence seulement, mais j’ai tendance à croire que ce marché devient complètement con si l’on regarde ce qui se passe tous les jours. Et moi qui le regarde tous les jours, je deviens encore plus con, j’ai l’impression.

Merci de ne pas me le confirmer, pas besoin EN PLUS d’entamer une psychothérapie parce que personne ne m’aime.

Algo again

La bonne nouvelle c’est que j’ai entendu la semaine dernière que 60 à 70% du volume traité en bourse était généré par des « algos ». Ce qui laisserait à penser que les algos sont bien plus cons que nous. Quoi qu’en même temps, c’est nous « les humains » qui ont programmés les algos en question.

Je commence à mieux comprendre Skynet qui a décidé de raser l’espèce humaine et de renvoyer dans le passé des Terminators à l’image d’un ancien gouverneur de Californie.

Donc le pétrole nous angoisse. Au passage je voudrais savoir où sont passés tous les vendeurs de certitudes qui nous promettaient un baril à 100$ pour Noël ??? HEIN ??? ILS SONT OÙ ??? Andurand, Mobius et tous les autres, ils sont où ?

Stressés nous sommes

À noter qu’il y a quand même eu des « autres stress » dans le marché.

1) l’Italie et Bruxelles c’est pas gagné, même Gandhi n’arriverait pas à calmer ces deux-là qui vont bien finir par s’envoyer autre chose que la vaisselle à la figure. Et ça stresse tous les voisins en Europe. Le Dax se fait laminer, le Mib est au plus mal et le CAC ne peut rien faire d’autre que de constater les dégâts.
2) Une boîte qui s’appelle Lumentum Holding et qui vend des diodes laser pour 3D – oui, moi non plus je n’ai aucune idée de ce que ça peut être – a annoncé qu’ils réduisaient leurs perspectives de résultats pour le prochain trimestre parce qu’un de leur client avait réduit leurs commandes. Le titre a pris 33% dans la diode. Jusque là, ça n’aurait pu être qu’un détail pour vous, mais il semblerait que l’on s’autorise à penser, dans les mileux autorisés, que le client en question POURRAIT bien être Apple. Par solidarité, Apple a donc perdu 5% et 5% de baisse sur un titre qui vaut 1000 milliards et qui est dans à peu près tous les ETFs à l’Ouest et à l’Est de Tokyo, ça fait mal… Au passage, JP Morgan a profité de l’occasion pour downgrader Apple.
3) Troisième stress de la journée ; la FDA a annoncé qu’ils voulaient interdire les cigarettes mentholées et certains produits pour vapoter. Tout le secteur du tabac s’est fait démonter. Mais c’est pas grave parce que personne n’est investit dans le tabac, c’est pas ESG compliance.
4) Quatrième stress de la journée : l’Euro/Dollar qui se pète la figure sous les 1.13 et qui laisserait supposer à ce niveau, que les entreprises américaines ne sont plus compétitives. C’est encore une fois comme la date de péremption sur la boîte de cassoulet : « que peut-il bien se passer dans la boîte à minuit le jour de la date limite ??? » – est-ce que les vers attaquent ? Est-ce qu’ils avaient attendu que la montre passe à 0H01 pour se lâcher dans la boîte et tout faire moisir ???? Eh bien l’Euro/Dollar c’est pareil : vendredi dernier à 1.1301, tout va bien, les sociétés américaines SONT compétitives et hier matin à 1.1299, la fin du monde est proche et pus personne ne va JAMAIS acheter un iPhone.

Tombé au champ d’honneur

En conclusion : sale journée pour les marchés. Sale journée sachant qu’en plus c’était un jour semi-férié aux USA et qu’ils étaient censés honorer leurs soldats tombés au champ d’honneur et pas transformer le Dow Jones en soldat qui VA TOMBER au champ d’honneur.

Pour le reste, le pétrole est au plus mal, grippé, fiévreux et gastro. Il a prévu de rester au lit à tenter d’appeler SOS Médecins tant que les tenanciers du bar à pétrole ne font pas quelque chose, le brut s’échange à 59.05$. Alors si vous voulez faire quelque chose pour le baril, vu que Noël approche : offrez un baril, ça fait toujours plaisir. Surtout que pendant ce temps, le prix de l’essence à la pompe ne semble pas avoir pris conscience que le brut a baissé.

Peut-être qu’il faut surtaxer le prix de l’essence pour couvrir les frais de bouche de nos politiciens et permettre aux clowns qui dirigent notre armée à festoyer en jouant au golf et en se déplaçant en Super-Puma.

L’or : tout le monde s’en fout. Il est à 1203 et personne n’a besoin d’une valeur refuge.

Et maintenant que vais-je faire ?

En Asie, le Japon a pris la mesure du problème du pétrole comme tout le monde et plonge de 2.2%, Hong Kong ne consomme pas de pétrole visiblement, puisque eux sont en hausse de 0.04%, tout comme la Chine qui avance de 0.8% et qui semble de plus en plus être immunisée contre les mauvaises nouvelles.

Dans les nouvelles du jour on retiendra que tous les fournisseurs d’Apple se font démonter en Asie à cause du problème Lumentum Holding – qui, entre nous soit dit, ressemble plus à un sort d’Harry Potter qu’à une boîte technologique. Au passage, tout le monde s’inquiète de la faiblesse d’Apple qui va peser et qui pèse sur le « passive investing » – en gros les ETF’s qui ont tous de l’Apple dedans qui font boule de neige quand les gens vendent.

Le FMI sort à nouveau de son trou pour exprimer son inquiétude sur la croissance dans la région « Middle-East ». Le Premier Ministre Malaysien a décidé de se faire des amis ce matin en déclarant que l’OPEP ne sert à rien et n’est pas efficient et qu’il ne pensait pas que Trump pourrait être réélu dans 2 ans. Il n’a rien dit au sujet de Maudet ou Barrazzone et n’a pas non plus mentionné le fait qu’il utilisait sa carte de crédit du gouvernement malaysien pour faire ses courses.

Goldman Sachs pense que, selon ses indicateurs perso, il y aura zéro performance sur les actions ces 12 prochains mois – ça fait au moins un qui a une vision à plus que 5 minutes. Et puis LA NOUVELLE LA PLUS IMPORTATNTE de la journée et la plus triste aussi ; Stan Lee, le père de SpiderMan est mort.

Le reste n’a aucune importance, pétrole ou pas.

Ce matin les futures sont en hausse de 0.5%. Peut-être que quelqu’un s’est rendu compte que le pétrole étant faible c’était moins inflationniste. Côté chiffres économiques, nous aurons CPI en Allemagne & ZEW, ZEW en Europe, PPI en Suisse, Chômage en Angleterre, le rapport mensuel de l’OPEP et le Budget US.

Il me reste à vous souhaiter une excellente journée et on se retrouve demain pour une nouvelle excuse et une nouvelle justification pour vendre ou pour acheter, on ne sait jamais. Sur un malentendu, ça pourrait remonter, même si Jim Cramer pense que le marché est au plus mal et n’a pas fini de baisser.

Bref, à demain !

Thomas Veillet
Investir.ch

Ray Foster: It goes on forever, six bloody minutes!
Freddie Mercury: I pity your wife if you think six minutes is forever.

From Bohemian Rhapsody

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.