Temps mort et la chasse aux ours est ouverte

Temps mort et la chasse aux ours est ouverte

Il y a des matins qui sont plus simples que d’autres. Celui-ci est assez simple. Trump s’est mis d’accord avec Xi Jinping et tout explose.

L’Audio du 3 décembre 2018

Peu importe ce qui s’est passé la semaine dernière, peu importe la croissance qui ralentit ou pas, peu importe les taux qui montent ou pas. Et peu importe qui des démocrates ou des républicains dirigent l’Amérique après les élections de mi-mandat.

D’ailleurs, c’est quoi les élections de mi-mandat ?

180 degrés

Il y a à peine 10 jours on se disait que l’on était au bord du gouffre que tout était foutu et qu’il n’y avait que très peu d’espoir, voir pas du tout. Depuis, Powell a parlé et renversé la vapeur, l’Italie semble revenir à la raison européenne (même s’ils ne sont pas encore d’accord pour les 2% prévu au budget) et les marchés ont fini la semaine relativement bien. Sachant tout de même que l’on n’allait pas non plus prendre des risques monumentaux à l’approche du week-end qui pouvait tout changer.

Oui, parce qu’au cas où vous l’auriez oublié, ce week-end c’était le week-end de l’année. En gros on s’est tapé 11 mois de marchés d’articles, à la noix, de discours débiles, d’angoisses stupides et de chroniques matinales inutiles pour en arriver au premier week-end de décembre qui, finalement, était censé décider de toute l’année.

Que de temps perdu. On aurait pu prendre 11 mois de vacances et venir juste ce matin.

Devenez membre et profitez de rabais exceptionnels sur votre prochaine voiture, demain ou dans 5 ans !

Carte postale du G-20

Quoi qu’il en soit, le G-20 s’est bien déroulé. Pour être franc, on se foutait totalement du G-20, la seule chose que l’on voulait savoir c’est si Trump et Xi Jinping allaient se mettre d’accord ou pas.

Ceci dit nous avons tout de même eu la chance de voir Poutine faire des « high-fives » avec le Prince MBS, comme quoi chez les politiques, il n’y a pas de rancunes tenaces. Même Macron a eu la chance de parler en tête à tête avec MBS, il lui aurait demandé comment faire disparaître les #GiletsJaunes – mais le Prince lui aurait dit qu’il faudrait beaucoup trop d’acide et que ça finirait par « se voir ».

Mais bon, le G-20 s’est bien passé.

Et à la fin c’est la Chine et les USA qui gagnent

Et puis en toute fin de meeting, Trump et Xi Jinping se sont vus pour un « dîner de travail » de deux heures. En deux heures, ils ont décidé de ne rien décider mais de suspendre la guerre des tarifs douaniers durant une période moratoire de 90 jours. En gros, c’est « OPEN FREE MARKET » dès aujourd’hui.

C’est la version économico-politique du Black Friday. Tout est soldé, mais on va quant même tout se reprendre dans la gueule dans 90 jours, parce qu’après tout, hey.. c’est made in China.

Mais peu importe, actuellement un moratoire de 90 jours c’est comme si on disait qu’ils avaient signé un accord pour les 90 prochaines années étant donnée la vision ultra-court-terme dans laquelle nous sommes.

Orgasme court-terme

Cette annonce est donc hyper-méga-trop-top-super-bullish et fallait vraiment être un idiot pour ne pas être long ce matin. Trop facile la bourse.

Quoi qu’il en soit, les futures indiquent un marché en hausse de près de 2% aux USA. Ce matin l’Asie est en folie. Il n’y a que le Japon qui se contient avec une hausse de 1.35%. Mais Hong Kong bondit de 2.6% et la Chine frise les 3% de hausse. Tout le monde salue le moratoire signé par les deux leaders maximos, mais personne ne se dit que dans 90 jours on aura les mêmes problèmes et les mêmes angoisses.

Au moins on aura un Joyeux Noël et une belle fin d’année.

Pétrole sous le sapin

Et puis même le pétrole explose à la hausse, peut-être parce que du coup, après le moratoire, l’économie va repartir du feu de Dieu et alors autant anticiper. Mais aussi peut-être parce Poutine et MBS se sont aussi fait un « high five » pour confirmer le fait qu’ils vont couper la production – parce que quand même, 50$ le baril, ça fait mauvais genre.

Actuellement le brut se paie 53.67$ le baril, l’or est à 1230$ et le Bitcoin tout le monde s’en fout.

Dans les autres nouvelles dont on ne parlera pas parce que c’est pas aussi cool que le moratoire de 90 jours, il y a l’extrême droite qui gagne des sièges régionaux en Espagne, Macron qui tente de gérer le bordel en France avec aucun succès, un des dirigeants de Volkswagen qui dit que 2019 ne sera pas facile parce qu’il y aura encore des dégâts liés au scandale du diesel.

Hommage au père de W… comme quoi on lui en veut pas

Et puis les marchés américains seront fermés mercredi prochain en hommage à George Bush père. Comme quoi, quand on est mort on est tout de même vachement plus populaire comme Président que quand on est vivant.

Et en fin de semaine nous aurons les Non-Farm Payrolls, autrement dit les chiffres de l’emploi. Pas qu’on s’y intéresse tellement ces jours, mais c’est toujours un point pivot de chaque mois. Aujourd’hui ça sera le jour des PMI un peu partout dans le monde.

Mais ne nous leurrons pas, la seule chose qui va nous intéresser, c’est le fait que la Guerre Economique est terminée.

Pour l’instant.

Il ne me reste donc plus qu’à vous souhaiter un excellent lundi et un très bon début de semaine sous une ère de paix et d’amour entre la Chine et les USA.

On se retrouve demain pour de nouvelles aventures et surtout pour trouver de quoi on va parler jusqu’en 2019.

Thomas Veillet
Investir.ch

“Whenever you find yourself on the side of the majority, it is time to pause and reflect.”
-Mark Twain

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.