Prévisions sociales: voici les attentes du marché de la communauté clevercircles.

La communauté clevercircles a soumis ses attentes actuelles du marché à la fin du mois d’octobre. Dans ce qui suit, nous présentons les résultats les plus importants.

 

Actions et conjoncture: la confiance revient, mais sans grandes attentes

La majorité (53%) de la communauté clevercircles est neutre et ne s’attend pas à un développement particulièrement positif ou particulièrement négatif de l’économie et des marchés boursiers dans un avenir proche. Ce qui est remarquable, c’est que la part des pessimistes a considérablement diminué depuis le dernier vote, passant de 42% à 17%. L’une des raisons en est peut-être que le danger d’un brexit désordonné a (pour l’instant) été écarté et que les signes du conflit commercial entre les États-Unis et la Chine laissent présager une détente. La “nouvelle” confiance des investisseurs n’est cependant pas euphorique et se caractérise par le fait que, dans un monde où les taux d’intérêt sont négatifs, les actions sont sans alternative et que, grâce au soutien des banques nationales, le boom boursier peut se poursuivre pendant un certain temps avant une correction.

Les résultats du vote en pdf: Cliquez ici

Les actions européennes favorisées

En comparaison régionale, le vote montre un regain de préférence pour les actions européennes. Une nette majorité s’attend toujours à ce que l’Europe affiche de meilleures performances en comparaison directe, après que les actions européennes (Eurostoxx 50) se soient déjà le mieux comportées au cours des deux derniers mois avec un gain de cours supérieur à 5%. Alors que les marchés boursiers suisse et américain célèbrent de nouveaux records, le marché boursier européen a encore un potentiel de rattrapage important; l’Eurostoxx 50 est toujours inférieur d’environ 30% à son plus haut de 2000.

Les taux d’intérêt restent bas et les prix de l’immobilier élevés

La grande majorité de la communauté clevercircles (70,8%) ne voit aucune correction de prix pour l’immobilier suisse dans un avenir proche. Près de 28% voient même les prix continuer à augmenter. Cette évolution est conforme aux attentes en matière de taux d’intérêt. Une majorité de 70% s’attend à ce que les taux d’intérêt demeurent constants. Après que la BNS s’est abstenue de réduire les taux d’intérêt en septembre, la proportion des participants qui s’attendent à des taux d’intérêt encore plus bas est également tombée à environ 15%.

Le scénario japonais avec des taux d’intérêt éternellement bas et une faible croissance est réaliste

L’évolution à long terme du niveau des taux d’intérêt en Suisse a fait l’objet de notre question complémentaire. Les conditions japonaises nous menacent-elles en Suisse avec des taux d’intérêt éternellement bas et une faible croissance? Oui, d’après l’évaluation qui donne à réfléchir de la communauté. Environ 85% des participants s’attendent à des taux d’intérêt bas à long terme, même si la majorité d’entre eux (60,6%) s’attendent à ce que les taux d’intérêt négatifs diminuent.

L’or reste populaire, le pétrole moins

Le prix de l’or a déjà augmenté de près de 18% cette année et reste en faveur des investisseurs. 62% de la communauté interrogée estime que le prix de l’or continue d’augmenter. Ce chiffre est légèrement inférieur à celui des autres sondages de cette année, mais reste élevé. Le prix du pétrole montre une image différente: 45% s’attendent à ce que les prix du pétrole augmentent et 23% s’attendent à ce qu’ils baissent. Près de 32% sont indécis, ce qui est la valeur la plus élevée cette année. Ce panorama correspond à la forte volatilité du prix du pétrole cette année avec de nombreux facteurs d’influence géostratégiques et politiques qui sont difficiles à prévoir.

Le franc suisse moins sous pression

L’euro a gagné du terrain contre le franc suisse depuis le dernier vote en août. La majorité de la communauté clevercircles interrogée (57,9%) s’attend à une citation stable dans un avenir proche. Malgré la récente baisse des taux d’intérêt de la Réserve fédérale américaine (Fed), le dollar américain est resté stable à l’exception de quelques fluctuations. Ici aussi, la majorité des participants s’attendent à une évolution stable vers la fin de l’année. Globalement, la pression à la hausse sur le franc suisse devrait être plus faible qu’au cours des mois précédents.

 

Gérez votre argent avec clevercircles. Non seulement c’est moins cher, mais c’est plus facile et plus transparent. En savoir plus