La Financière de l’Echiquier (LFDE) annonce la commercialisation d'Echiquier Artificial Intelligence en Suisse. Cette solution thématique a vocation à bénéficier de la croissance exponentielle de l’Intelligence Artificielle (IA) en investissant en actions dans le monde entier dans des valeurs de croissance qui développent ou adoptent cette technologie universelle.

Son processus d’investissement est à la fois quantitatif et qualitatif. L’équipe de gestion utilise un algorithme sémantique pour constituer un univers d’investissement à partir duquel quatre profils d’entreprises sont distingués par l’équipe de gestion selon une segmentation propriétaire: celles qui développent l’IA, celles qui l’adoptent, celles qui fournissent l’infrastructure et celles qui dotent l’IA de capacités sensorielles. La rencontre de ces entreprises et une approche disciplinée de valorisation permettent ensuite de sélectionner les valeurs présentant un potentiel d’appréciation important sur 3 ans.

Echiquier Artificial Intelligence affiche depuis le début de l’année une performance de +52,8% contre -5,3% pour son indice de référence, le MSCI World Net Total Return, et depuis sa création le 20 juin 2018 de +81,1%, contre +11,9% pour l’indice.[2]

Rolando Grandi, CFA, Gérant d’Echiquier Artificial Intelligence, déclare : “La plus grande révolution technologique, économique et sociale de l’Histoire se dessine. La digitalisation de l’économie dont l’IA est la clé de voûte, s’accélère. C’est cette création de valeur qui ne cesse de croître que cherche à capturer Echiquier Artificial Intelligence.”

Benjamin Canlorbe, Country Manager pour la Suisse, ajoute: “Nous sommes heureux de proposer à nos clients et partenaires suisses la possibilité d’investir sur cette thématique d’avenir. L’IA impactera tous les secteurs, toutes les entreprises quelle que soit leur taille. Ce marché en plein essor présente un potentiel de croissance indéniable.”

Pour en savoir plus sur Echiquier Artificial Intelligence, cliquez ici.

 


1 Le compartiment de SICAV est principalement investi en actions. Il présente un risque de perte en capital. Il est principalement exposé aux risques actions et actions émergentes, ainsi qu’aux risques de liquidité et de change. La gestion est discrétionnaire. Il existe un risque que le compartiment de SICAV ne soit pas investi à tout moment sur les valeurs les plus performantes.
2 Données pour la classe B (retail) au 28.10.2020. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.