Adobe Systems: le numérique ne connait pas la crise

Olivier de Berranger, CIO, LFDE

L’actu

Les résultats du 2e trimestre fiscal publiés par Adobe Systems ce 11 juin battent le consensus et rassurent les marchés.

Notre analyse

Alexis Bienvenu, Fund Manager, LFDE

La crise du Covid-19 semble ne pas avoir impacté tous les secteurs de la même manière. La mise en place du télétravail a en effet fait bondir la demande de logiciels de l’éditeur américain. Les recettes d’Adobe Systems s’élèvent désormais à 3,13 milliards de dollars, en hausse de +14% par rapport à l’an dernier. Le bénéfice par action dilué bat lui aussi le consensus (de 0,16 dollar) à 2,27 dollars par action, un bond de 74% par rapport à 2019 (1,29 dollar par action).

Plus globalement, le chiffre d’affaires du segment des médias numériques s’élève pour le groupe à 2,23 milliards de dollars, soit une croissance de 18% par rapport à l’année précédente, légèrement inférieur au consensus (2,25 milliards). Le segment de “l’expérience numérique” voit lui aussi ses revenus croître, à 826 millions de dollars (+ 5%) et ceux de l’abonnement à l’Expérience numérique atteignent 707 millions (+8%).

Le changement tectonique vers le “tout numérique” devrait servir de vent favorable aux initiatives de croissance du groupe, selon son Directeur Général, Shantanu Narayen. Le contexte macroéconomique actuel, combiné aux évolutions stratégiques de la publicité sur le cloud, entraînent cependant des prévisions pour le 3e trimestre légèrement inférieures aux attentes. Le chiffre d’affaires total attendu est de 3,15 milliards de dollars (3,26 milliards pour le consensus) avec toutefois des revenus des médias numériques en hausse de 16% par rapport à 2019.

 

En conclusion

Dans un contexte économique complexe, Adobe Systems a bénéficié de la vague de confinement et dopé ses résultats. Le cours du titre augmente de 17,5% depuis le début de l’année, surpassant le Nasdaq, qui progresse de 5,8% sur la même période.

 

Rédaction achevée le 12.06.2020


Les informations communiquées sont le résultat de recherches internes réalisées par l’équipe de gestion dans le cadre de son activité de gestion d’OPC et non d’une activité d’analyse financière au sens de la réglementation.

Cette analyse est fondée sur la base des meilleures sources en notre possession et issues d’informations publiques. Elles n’engagent aucunement La Financière de l’Echiquier et ne sont pas constitutives d’un conseil en investissement