La ruée vers les NFT revient en force, mais cette fois ce sont les compagnies qui se joignent à la folie: Universal Music se prépare à lancer un groupe de pop constitué des Bored Apes, Nike a créé les ‘cryptokicks’ et a lancé le Nikeland sur Roblox, Adidas s’est associé avec la plateforme de metaverse The SandBox, tandis qu’Electronic Arts (EA) a récemment déclaré à ses investisseurs que les NFT de collection sont ‘une partie importante de l'avenir de l’industrie’.

Par Esty Dwek, CIO

 

FLOWBANK -Esty DwekSi le lien entre les jeux en ligne et les NFT est évident, il l’est moins pour les producteurs de musique et les vendeurs d’habits de sport. Alors on se demande: pourquoi y’a-t-il un tel mouvement vers les NFT?

Qu’est-ce qu’un NFT?

Un jeton non fongible (NFT – non fungible token) est une unité de données unique et non interchangeable, stockée sur une blockchain – c’est un objet virtuel unique.

En comparaison, Bitcoin est fongible: un Bitcoin est parfaitement interchangeable avec un autre Bitcoin. Mais un jeton non fongible, NFT, n’est pas le même qu’un autre jeton non fongible. C’est ce qui le rend unique et un bon support pour des domaines comme l’art et d’autres objets de collection.

Le marché du NFT a explosé avec la montée de l’intérêt pour les crypto-monnaies et une digitalisation agressive de l’activité économique à cause de la pandémie. Le volume des ventes de NFT a bondi à 10,7 milliards de dollars au troisième trimestre 2021, soit plus de huit fois par rapport au trimestre précédent selon les données du tracker de marché DappRadar. Et il semblerait que les NFT ont plus à offrir que les crypto-monnaies.

Pourquoi EA, Ubisoft et Epic Games veulent se lancer dans l’aventure NFT?

Il ne fait aucun doute que le contenu numérique à collectionner est le futur dans l’industrie du jeu, et les grandes sociétés de jeux espèrent prendre le virage à temps. Les NFT liés aux jeux ont bondi, avec Axie Infinity en tête du secteur ‘play-to-earn’ avec 776 millions de dollars de revenus au troisième trimestre. Le potentiel de revenus est donc très attractif pour des entreprises comme EA, Ubisoft et Epic Games.

Lors de la dernière conférence téléphonique sur les résultats, le PDG d’EA Andrew Wilson a déclaré que les joueurs souhaitent davantage de modalités de jeu ‘qui vont au-delà du simple football 11 contre 11; ils veulent plus d’expériences numériques en dehors du jeu’ et les NFT sont bien placés pour leur offrir ce qu’ils demandent.

De même, Ubisoft a annoncé son intention de développer une offre sur blockchain lors de sa dernière publication de résultats, quand le PDG de la société Yves Guillement a déclaré que les jeux de blockchain sont une révolution dans l’industrie et qu’il veux en être l’un des acteurs clés.

Epic Games s’est joint à Ubisoft en déclarant être ‘ouverte’ aux jeux sur blockchain. Le PDG de la société a tweeté qu’il ‘accueillerait les jeux qui utilisent la technologie blockchain à condition qu’ils respectent les lois applicables, divulguent leurs conditions et soient classés par âge et par un groupe approprié’.

L’industrie du jeu n’est pas la seule à se ruer sur l’offre NFT

De son côté, Universal Music, la plus grande maison de disques au monde, crée un boys band version NFT en utilisant les Bored Apes.
Bored Apes sont simplement des images numériques de singes provenant d’un site Web appelé Bored Ape Yacht Club, et qui a réussi à vendre pour plus de 600 millions de dollars depuis avril de cette année.

Universal Music emprunterait donc quatre de ces singes pour créer un groupe de singes numériques, avec l’idée de les transformer en images 3D et de les faire performer dans des jeux vidéo et d’autres applications de réalité virtuelle à travers le metaverse que des sociétés comme Facebook et Roblox construisent en ce moment.

2021.12.08.Bored Ape
Figure 1: Bored Ape Yacht Club (souce: BAYC.com)

Et que cherchent Adidas et Nike?

Si nous allons passer plus de temps dans des espaces virtuels, nous aurons besoin de quelques objets, en plus des activités pour faire vibrer ces nouveaux milieux de rencontre virtuels. C’est là que les NFT prennent un relief intéressant: on ne parle plus seulement des objets d’art virtuel, ou d’une image de singe que les gens veulent collectionner, mais des objets que les gens vont utiliser dans ces espaces virtuels. Même si acheter des sneakers Nike, ou des ‘cryptokicks’ pour un avatar semble absurde à ce jour, il le sera moins dans quelques années. Et cette utilité virtuelle donne un véritable rôle aux NFT pour les entreprises qui ne sont pourtant pas actives dans la technologie: une nouvelle source de revenus et un outil de marketing digital 2.0.

Et les compagnies ne cherchent pas seulement à vendre des objets virtuels, elles cherchent une immersion complète dans le monde virtuel. C’est ainsi qu’Adidas a récemment annoncé un partenariat avec The SandBox.

De même, Nike a lancé Nikeland sur Roblox, un espace virtuel rempli de bâtiments et de champs, apparemment inspirés du siège social réel de Nike, comportant des arènes détaillées pour la communauté Roblox dans le but de donner aux joueurs l’opportunité de tester leurs compétences dans des mini-jeux. Mais ce n’est pas tout. Parce que les gens peuvent créer des jeux sur Roblox, la boîte à outils Nikeland permettrait également aux créatifs de créer leurs mini-jeux dans l’univers Nike. La compagnie dit ‘rêve-le, fais-le, joue-le’. Quel outil de marketing!

2021.12.08.Nikeland
Figure 2 : Nikeland sur Roblox (source : Roblox.com)

NFT en voie de devenir plus gros que les crypto-monnaies

Les derniers développements suggèrent donc que la présence digitale sera incontournable pour les compagnies dans un futur très proche, que cela soit pour des raisons de marketing ou d’adaptation de l’offre à un monde de plus en plus numérique. Et les NFT semblent être le support technique pour construire cette présence sur des plateformes virtuelles.

Les dirigeants de Coinbase annoncent que le marché NFT deviendra plus grand que les crypto-monnaies, et ils ont peut-être raison. L’adoption des NFT par des entreprises traditionnelles marque un point de non-retour vers une digitalisation irréversible. Mieux vaut ne pas rater le virage.

 

Rendez-vous sur www.flowbank.com