Selon l’indice mondial des retraites 2019, le Global Retirement Index (GRI) calculé pour la 6e année consécutive par Natixis Investment Management et CoreData, la Suisse se place en 2e position parmi les pays qui offrent les meilleures conditions de vie à leurs retraités.

Top 5 du classement 2019
Source: Natixis

L’indice, basé sur des données obtenues auprès de sources fiables telles que de la Banque Mondiale et de l’OCDE, est constitué de 18 facteurs ayant un impact sur la vie des retraités. Avec une note moyenne de 83% contre 84% l’année passée, elle vient juste après l’Islande, mais devance la Norvège (80%), l’Irlande (78%) et la Nouvelle-Zélande (78%).

Cette année, la Suisse reste une nouvelle fois le seul pays de l’indice qui arrive parmi les dix premiers dans les quatre secteurs constitutifs du GRI.

Cependant, sa note recule dans le secteur du bien-être matériel (6e rang), et, mesurée à l’aune de l’indicateur pour l’emploi, la Suisse passe du 10e rang en 2018 au 18e rang cette année. Elle parvient néanmoins à garder sa 3e place au niveau du revenu par habitant.

Sixième pays le plus heureux, la Suisse voit sa joie de vivre s’étioler légèrement: la baisse de l’indicateur du bonheur fait reculer sa note du secteur «qualité de vie». En revanche, elle affiche la note la plus élevée de tout le classement en ce qui concerne les facteurs environnementaux.

En matière de finances, elle progresse et arrive en 3e position, mais avec une note en baisse. En effet, ses excellents résultats relatifs sur les fronts de la gouvernance (4e) et des prêts bancaires non remboursés (5e) ne suffisent pas à contrebalancer le recul de ses notes en matière de pression fiscale, de dépendance due à l’âge et de gouvernance.

Du fait de la progression de ses dépenses de santé par habitant, la Suisse gagne quelques places dans le classement des pays en fonction de l’indice «Santé» et se classe 6e. Elle arrive en 2e position tant pour ce qui est de l’espérance de vie que pour ce qui concerne les dépenses de santé par habitant.

“En ce qui concerne le financement des retraites, la Suisse n’est pas une exception. La sécurité des retraites est à la croisée des chemins avec l’évolution démographique et l’instabilité économique qui pèsent sur les ressources des gouvernements, des employeurs et des travailleurs du monde entier, et qui remettent en question l’idéal d’une retraite digne pour tous. Il incombe donc à l’industrie de la gestion d’actifs de leur offrir une réponse adéquate et diversifiées en proposant des solutions d’épargne-retraite qui intègrent notamment les critères ESG, ce qui devrait permettre d’améliorer le financement des retraites et ainsi contribuer à leur pérennité”, déclare Babak Abrar, Managing Director et responsable de la distribution externe chez Natixis Investment Managers pour la France, la Suisse romande, Monaco et Israël.

Par région, c’est l’Amérique du Nord qui affiche l’indice GRI le plus élevé (72%). Elle est talonnée de près par l’Europe de l’Ouest (70%) qui peut se targuer de voir quinze de ses pays arriver dans le top 25 pour la 3e année consécutive. Ces deux régions leaders sont suivies avec un écart important par l’Europe de l’Est et l’Asie centrale (52%). Les résultats de l’Amérique latine et de la région Asie Pacifique sont de respectivement, 45% et 32%.

L’étude met en outre en évidence un déséquilibre entre les genres: le fait que les femmes soient confrontées à un certain nombre de barrières peut affecter leur retraite. Bien que la situation tende à s’améliorer, les chercheurs les invitent à prendre conscience des défis qu’elles devront relever afin de s’assurer de la sécurité de leurs prestations.

 

Le ratio de personnes âgées dépendantes doublera dans les 35 prochaines années
Source: OECD (2019), Pension spending (indicator). doi: 10.1787/a041f4ef-en (Accessed on 13 August 2019)

 

A propos du Global Retirement Index

L’indice mondial des retraites (Global Retirement Index ou GRI) a été élaboré par Natixis Investment Managers et CoreData en vue d’évaluer les facteurs qui contribuent au bien-être et à la sécurité des personnes retraitées. Calculé pour la 6e année consécutive, cet indice permet de comparer les politiques des différents pays en matière de retraite et de mettre en évidence les meilleures pratiques.

La recherche effectuée pour le calcul de l’indice a porté sur 44 pays, dont les membres de l’OCDE, les pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) ainsi que les économies définies comme avancées par le Fonds Monétaire International. Une moyenne est calculée pour chacun de ces groupes, moyenne qui est ensuite intégrée dans le calcul final pour établir le classement des 44 pays concernés.

L’indice est constitué de 18 facteurs ayant un impact sur la vie des retraités, et ils sont regroupés dans 4 sous-indices thématiques qui couvrent les différents aspects du bien-être à la retraite, à savoir:

  1. Le bien-être matériel
  2. L’accès à des services financiers de qualité qui leur permettent de préserver leur épargne et de maximiser de leurs rentes
  3. L’accès à des services de santé de qualité
  4. La qualité et la sécurité de l’environnement.

 


Télécharger l’étude complète de Natixis Investment Managers (pdf, 76 pages, en anglais)

«2019 Global Retirement Index – An in-depth assessment of welfare in retirement around the world»