Coup de frein

Coup de frein

Toutes les bonnes choses ont une fin et la hausse continue des marchés devait bien s’arrêter un jour. Il n’y a pas non plus de raison de sauter par la fenêtre suite à la « baisse » d’hier, bien que certains stratèges se sont déjà empressés de venir rassurer leurs clients en disant que la « chute » d’hier ne devait pas être considérée comme le début d’une correction majeure. Je dois dire que je suis un fan des mots employés pour décrire la baisse d’hier. On retrouve les mots chute et correction alors que le Dow Jones reculait de 0.07%, le S&P500 de 0.11% et le Nasdaq de 0.14%. J’ai comme l’impression qu’il y a tellement peu de volatilité, à la hausse comme à la baisse que l’on est en train de tomber dans la caricature médiatique.

L’Audio du 11 janvier 2018

Une hausse de 0.4%, c’est une explosion haussière et une baisse de 0.07% c’est le début d’une correction. Je suis d’accord que tout krach boursier commence un moment donné par une baisse de 0.01%, mais il ne faut quand même pas pousser et savoir raison garder et ne pas paniquer il faut, comme dirait Yoda.

Les marchés européens ont terminé bien plus bas que les américains, mais c’est surtout dû au fait que les USA ont eu le temps de remonter la pente à la fin de la journée alors que l’Europe – pour des raisons évidentes de décalage horaire – terminait au plus bas de la journée. Encore une fois, les Français et les Allemands n’auront bénéficié que de la phase dépressive de la journée et pas du rebond américain.

En substance, LA crainte de la journée résidait principalement dans la hausse des taux. Tout a commencé avec la Banque du Japon qui annonçait vouloir réduire ses rachats obligataires. Déclaration qui était perçue comme une volonté de vouloir changer sa politique ultra-accommodante qui dure depuis des années. Le rendement du 10 ans US est donc monté et se retrouvait au-dessus des 2.5% pour la première fois depuis mars de l’an dernier. Puis, dans la foulée les Chinois ont menacé de réduire leurs achats sur les mêmes bons du trésor. Deuxième uppercut à la mâchoire en quelques heures. Le marché US entamait donc sa journée en baisse et entraînait avec lui les indices du Vieux Continent qui ont une capacité de résistance toute relative.

Dans la foulée, les Canadiens déclaraient craindre le fait que Trump allait annoncer son retrait du NAFTA dans le courant du mois de janvier, il n’en fallait pas plus pour mettre la pression un peu partout. Ça tombe bien, c’était juste l’heure de fermer les bourses en Europe. Ensuite, comme d’habitude. Les marchés US sont remontés pour terminer légèrement en baisse seulement. Il faut dire que 2.5% ce n’est pas encore l’euphorie du côté investissement obligataire, psychologiquement les 3% de rendement seraient nettement plus handicapant.

Mais quoi qu’il en soit, et même si la baisse d’hier reste homéopathique, c’est une baisse. Et comme c’est la première de l’année, on a plein de trucs à dire dessus et ça rassure de voir quand même que ça peut aussi baisser, comme quoi actuellement on s’excite quand même avec pas grand-chose.

En ce qui concerne les individualités, les seules choses qui sont à retenir c’est Kodak qui prenait encore 57% hier. Toujours parce qu’ils se lancent dans la cryptomonnaie et dans le blockchain. Le titre a triplé depuis le début de l’année et non, ce n’est pas débile, c’est pire. Et dans la même veine Apple terminait en baisse de 0.02% parce que les autorités européennes leur pose des questions à propos des batteries d’iPhones qui explosent. On sent que cela inquiète les investisseurs qui prenaient les profits.

Rappelez-vous, dorénavant 0.02% de baisse, c’est « prises de profits ».

Bref, après 6 séances de hausse consécutives en 2018, les marchés US ont baissé. De trois fois rien. Et on essaie d’en faire tout un plat ou de se rendre intéressant pour meubler les pages financières, mais franchement, il n’y a rien à dire.

Côté Cryptomonnaies, on retiendra que ce matin le Bitcoin et d’autres se font laminer. Le Bitcoin recule de près de 9% et se traite juste en-dessous des 13’000$ et l’Ethereum recule de 17% est à 1130$ – en même temps ce dernier était en hausse de plus de 100% sur les 10 premiers jours de l’année alors il a AUSSI le droit de baisser. Les raisons de la baisse sont difficile à estimer, sachant que je suis aussi à l’aise sur les Cryptomonnaies que Guy Parmelin en anglais, mais on entend que la Corée du Sud est en train de faire le ménage sur certaines plateformes de trading, et puis Warren Buffet a déclaré que, selon lui, le Bitcoin et toutes les autres Cryptomonnaies allaient finir à la casse.

Il a ajouté qu’il n’avait aucun intérêt à shorter la chose via des futures, mais qu’en revanche, s’il existait des puts avec une échéance à 5 ans, il en achèterait volontiers sur chaque Cryptomonnaie existante. On connaît la valeur des « si », la même que le Bitcoin dans 5 ans.

Bref, ce matin c’est pas la joie sur les Cryptomonnaies.

L’or est à 1317$ et le pétrole est à 63.50$, mais j’ai comme l’impression que tout le monde s’en tape monumentalement. Les marchés asiatiques sont en chute libre, le Nikkei recule de 0.48%, Hong Kong de 0.20% et la Chine de 0.15%. Oui, moi aussi je peux utiliser des superlatifs quand il ne se passe rien.

Le Premier Ministre Chinois a annoncé hier soir que la croissance chinoise était de 6.9% et que, je cite, « l’un dans l’autre, les choses vont mieux que prévu ».

Dans les nouvelles du jour, Xerox est en discussion avec FujiFilm pour un « deal majeur » mais pas un take-over complet. Nous sommes encore un peu dans le flou au niveau de leur collaboration, mais je serais eux, j’annoncerais rapidement mon intention de développer une cryptomonnaie et de se lancer dans le Blockchain. Même s’ils ne savent pas ce que ça veut dire, les traders eux, ils sauront.

On parle également beaucoup des bons du trésor US et de la hausse des rendements qui vont avec. Le stress lié à cet état de fait devient palpable. Et puis la ville New York veut poursuivre en justice plusieurs « major pétrolières » à cause du réchauffement climatique. L’hypocrisie est à son comble, mais peu importe, il faut trouver un coupable.

Autre sujet un peu plus sérieux, les publications du trimestre vont commencer tout soudain. Tant mieux, ça va nous occuper et peut-être nous donner de la volatilité. Demain nous allons attaquer avec BlackRock, JP Morgan et Wells Fargo, cela nous donnera déjà une idée, même si l’on sait que les chiffres des financières sont toujours assez aléatoires.

À Las Vegas le CES (Consumer Electronics Show) continue de battre son plein, le gadget qui aura le plus retenu l’œil des médias, c’est la valise qui se déplace toute seule… ( !!!)… Comme c’est excitant. Au passage hier le CES a été plongé dans le noir suite à une panne d’électricité. Ce qui est tout de même paradoxal. On a enfin compris à quoi sert la lampe de poche au dos de l’iPhone en plus de trouver le trou de la serrure en rentrant tard le soir.

Le Barron’s pense que les actions sont pricées à leur juste prix, que le début de l’année a été fabuleux et il se demandent ce qui pourrait aller de travers. Et ils publient ça le premier jour de baisse des marchés US. Pendant ce temps, les médias US se demandent qui sera le successeur de Warren Buffet alors qu’il vient de nommer Gregory Abel et Ajit Jain comme Vice-Chairmen, selon les « experts », Gregory Abel devrait être le favori.

Côté chiffres économiques, nous aurons le GDP en Allemagne, la Production Industrielle en Europe, les Jobless Claims et le PPI aux USA. Pour le moment les futures sont en hausse de 0.12% et le Bitcoin vient de prendre 700$ entre le moment où j’ai commencé à rédiger cette chronique et maintenant…

Il me reste à vous souhaiter une très belle journée et on se revoit demain à la même heure et au même endroit pour faire le point sur tout ça. Excellent café et à demain.

Thomas Veillet
Investir.ch

« I’ve missed more than 9000 shots in my career. I’ve lost almost 300 games. 26 times I’ve been trusted to take the game winning shot and missed. I’ve failed over and over and over again in my life. And that is why I succeed. » —Michael Jordan

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.