Le jour où la bourse n’a pas baissé

Le jour où la bourse n’a pas baissé

Veille de Thanksgiving aux Etats-Unis, les marchés n’ont rien fait et ont affiché leur « pire pré-Thanksgiving performance » depuis 7 ans.

L’Audio du 22 novembre 2018

Je ne sais pas si ça veut dire quelque chose pour vous, personnellement ça n’apporte strictement rien à ma réflexion, si ce n’est que le marché est malade et que l’on attend désespérément un signe d’amélioration, tout en se faisant plaisir à la moindre mauvaise nouvelle.

Dernier jour avant la bouffe de l’année

Hier les quelques traders qui étaient encore au bureau avant d’aller prendre l’avion pour voir papa et maman à l’autre bout des USA ont essayé de racheter deux-trois trucs qui se sont récemment fait massacrer, type Amazon et Facebook. Tiens, d’ailleurs, ça fait tellement longtemps que l’on ne parle plus de Facebook que l’on se demandait presque si ça quotait encore à Wall Street.

Ce fût donc une calme journée où l’on a pris le temps de racheter un peu juste au cas où vendredi soir les chiffres du Black Friday étaient tellement canonissimes que l’espoir renaîtrait sur la croissance américaine.

Powell & les taux

Non, parce que LA THÉMATIQUE du moment, LE TRUC que tout le monde observe, c’est de savoir si l’économie est vraiment en train de caler et si Powell a vraiment tout foutu en l’air en montant les taux. Hier il y a même des « experts » qui se demandaient si la FED n’allait pas envisager de mettre un coup de frein à ses hausse annoncées tellement l’économie n’avance plus.

On a tenté un rebond sur le secteur pétrolier, mais pour le moment c’est pas franc, même si en Europe ça a eu l’air de fonctionner un peu mieux. L’Europe qui était soudainement entrainée à la hausse par les bancaires. Ô surprise.

Pour faire simple : la journée a été axée sur un rebond en Europe et le USA ont mis les positions à zéro avant de partir se goinfrer de dinde durant les 24 prochaines heures et d’enchaîner avec une journée shopping.

Black Friday

Vous l’aurez compris, le marché US sera fermé ce jeudi et vendredi, ça sera une séance raccourcie. Ensuite on sera en décembre et on pourra se demander si les ventes du « Black Friday » vont relancer l’économie qui est « exsangue » selon certains ou pas.

Tout chiffres au-delà des 5% de croissance des ventes sur le Black Friday sera considéré comme une « bonne nouvelle » – si si, ça existe encore – les bonne nouvelles. Et puis après on attendra de voir sir Trump et Xi Jinping arrivent à se mettre d’accord en 1 heure de discussion en Argentine.

Pour profiter du BLACK FRIDAY, inscrivez-vous sur Silogika et payez votre prochaine voiture nettement, mais alors nettement moins cher… www.silogika.com

O.P.E.P & Gold…

Pour le reste, le baril est à 54.44$ et tout le monde prie pour que les producteurs de pétrole annoncent une réduction de la production ces prochains jours. L’OR est à 1227$ et cette fois, mais alors cette fois, on dirait vraiment qu’il est en train de partir à la hausse.

Après 224 faux-départs, l’or serait-il enfin sur le chemin des 4’000 comme annoncé y à 6 ans à plusieurs reprises ? L’or serait-il enfin un « coup sûr » comme annoncé 8243 fois DEPUIS 6 ans ??? Réponse dans le prochain épisode…

Dans les bonnes nouvelles, un analyste Bitcoin – je ne savais même pas que c’était un vrai métier – toujours est-il qu’un analyste Bitcoin a déclaré qu’en frôlant les 4’000$, le Bitcoin s’était placé dans une configuration d’achat. Tout comme il l’était en frôlant les 7000$, les 6000$ et les 5000$, avant de tous les casser à la baisse.

On ne sait jamais, cette fois, sur un malentendu ça pourrait marcher.

Nouvelles neuves

Côté nouvelles de la journée, il n’y a pas grand-chose à dire. En Europe on se demande quand et comment Bruxelles va sanctionner le gouvernement italien qui refuse de se soumettre aux principes même de l’Europe. La bonne ambiance est toujours d’actualité.

Et aux USA on prend encore le temps d’analyser les « signaux » que le marché envoie à Powell. Signaux qui supplient le patron de la FED de freiner sa hausse des taux et d’arrêter de se concentrer sur le fait de freiner une éventuelle future inflation, mais plutôt de se concentrer sur le fait de ne planter définitivement le marché boursier.

Pour autant que ça ne soit pas trop tard.

Pour le reste, on va surtout se concentrer sur le nombre de dindes qui seront ou qui se sont déjà faites décapitées pour ce jeudi.

Ce matin l’Asie est partagée ; le Japon est en hausse de 0.6%, Hong Kong ne fait rien et la Chine baisse de 0.55%. C’est fou, dès que les Ricains ne sont pas là, on a comme l’impression que tout s’arrête. Je suis déjà angoissé à l’idée de ce que je vais bien pouvoir raconter demain à la même heure.

Théorie du complot

En Europe, en plus de l’Italie, je suis hyper inquiet, je n’ai pas vu le mot BREXIT dans la presse depuis 24 heures. Il faut dire que la quasi-totalité des médias financiers sont en train de faire leurs choux-gras de l’affaire Goshn, puisque selon les « experts à Tokyo », ça serait un « coup monté » et Goshn ne serait en prison uniquement pour laisser à Nissan la possibilité de racheter Renault sans avoir personne dans les pattes.

Le plus dingue dans tout cela, c’est imaginer que quelqu’un puisse se donner autant de mal pour acheter Renault. Les Japonais devrait pourtant savoir que l’on dit qu’acheter une Renault, c’est bien. Mais acheter une voiture c’est quand même mieux.

Bon, côté Nissan il faut quand même dire qu’ils ont dessiné le Nissan Juke. C’est quand même une des seules voitures qui donne ENVIE de se faire retirer le permis histoire de plus avoir à la conduire.

Chiffres et agenda

Côté trucs importants de la journée, il y aura les « minutes de la BCE » qui seront publiées. En général on s’en fout complètement, mais comme là il n’y a franchement rien à dire, ce n’est pas exclu qu’on en fasse un pataquès. Et puis il y aura aussi le Meeting de l’OPEP. Là aussi, ça fait 8 mois que soudainement on s’intéresse aux Meeting de l’OPEP et 8 mois que ça ne sert strictement à rien, puisque rien n’en sort. Si ce n’est le fait qu’ils ne sont jamais d’accord entre eux.

Mais qui sait, le 22 novembre est peut-être LE JOUR de l’OPEP et ils vont se mettre d’accord pour couper la production de 25%. Ce qui serait étonnant parce que si cela se produit, Trump va diffuser la bande audio de l’assassinat de Khashoggi sur Netflix ce week-end.

Pour le moment les futures ne font rien, ils attendent la dinde. Et puis je vous rappelle que nous avons une section Agenda dans laquelle vous trouverez une sélection d’événements auxquels vous pouvez participer. Par exemple la conférence organisée par AppleTree dont j’ai entendu beaucoup de bien. Mais également d’autres choses… N’hésitez pas à y aller jeter un coup d’œil en haut à droite du site.

 

Que dire d’autre si ce n’est : « excellente journée et ne confondez pas votre carte de crédit professionnelle avec la personnelle, ça n’amène que des soucis et vous, vous ferez virer… »..

Bon jeudi et bon appétit.

Thomas Veillet
Investir.ch

“Why should we take advice on sex from the pope? If he knows anything about it, he shouldn’t!”
― George Bernard Shaw

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.