Vol au-dessus d’un nid de coucous. Des coucous bien tarés

Vol au-dessus d’un nid de coucous. Des coucous bien tarés

Encore une journée spectaculaire en terme de volatilité et en terme d’incohérence.

L’Audio du 11 décembre 2018

L’avantage c’est que depuis une semaine on ne cuisine plus que du réchauffé. De temps en temps le père Trump nous balance un ou deux tweets histoire de mettre l’ambiance, mais globalement c’est un peu toujours la même chose : on prend les mêmes et on recommence.

PAN ! Dans l’Europe

Hier en Europe on s’est fait défoncer – comme d’habitude – parce que l’on a peur que “la guerre économique des tarifs douaniers et de l’espionnage industriel” entraîne l’économie mondiale dans un froid polaire et que plus jamais on ne fasse du business avec le reste du monde et que tout le monde en Europe va en être réduit à manger des topinambours pour le reste de nos vies…

Et PAN ! dans le BREXIT

Autrement, il y a aussi eu le fait que la Haute Cour de Justice Européenne a estimé que l’Angleterre pouvait annuler le BREXIT sans demander l’avis au reste de l’Europe. Ou ce qu’il en reste. Dans la foulée Theresa May a décidé de reporter le vote du BREXIT au parlement, tellement elle est pas sûre de gagner. Ce qui est extrêmement rassurant pour les marchés qui ADOOOOOOOORENT quand l’instabilité est présente.

Surtout en ce moment.

La Livre est passée de 1.2740 à 1.25 et des poussières pour fêter ça.

Devenez-membre AUJOURD’HUI et payez moins cher DEMAIN !!!

Macron les a compris… pas sûr que ça soit réciproque

Le DAX est au plus mal, les autorités allemandes on annoncé que le trade surplus était moins important qu’attendu et le CAC40 est au plus mal, parce qu’il “paraît” que la France aura une croissance plus faible à cause du ralentissement engendré ces derniers temps par des mecs en jaunes qui ne sont plus d’accord avec le Roi de France.

La bonne nouvelle c’est que le clown de l’Elysée a parlé au peuple depuis son exil londonien. Et dans la très célèbre émission : “les Français parlent aux Français”, il a carrément annoncé son intention d’augmenter le SMIC de 100 Euros, permettant du même coup à ceux qui crevaient la dalle le 10 du mois, de tenir jusqu’au 14.

En gros, on n’est pas vraiment sûr que l’allocution télévisée du Premier Banquier français ait rassuré le peuple et dégagé les giratoires ce matin. Au contraire, on a un peu l’impression que Macron prend son peuple pour des cons et pas sûr que le français moyen apprécie.

Souvenez-vous la Roumanie

À noter au passage que le dernier “dirigeant” qui a fait ce type d’annonce alors que le peuple était dans la rue, qui avait annoncé une augmentation de 10-20% du salaire minimum, c’était Nicolae Ceaușescu.

4 jours plus tard, il était exécuté.

Alors que la France trépignait d’impatience en attendant le discours de ce soi-disant un chef d’Etat, les marchés terminaient au plus bas de la journée dans un était dépressif profond, les USA faisaient pareil et laissaient présager d’une clôture des plus immonde.

Tiens, si on rebondissait… (mode d’emploi)

Mais, comme d’habitude, une fois que les Européens eurent fini leur journée, les Américains se sont dit : “mais quand même, notre économie ne va pas si mal que ça”…

Et pouf, pouf, le Dow Jones a récupéré 500 points et terminait en hausse.

Donc… Je répète pour ceux qui n’ont pas compris :

Etape 1 : à l’ouverture on panique parce que la guerre économique, les tarifs douaniers, les taux, la courbe inversée des rendements, le ralentissement économique, Trump qui est ingérable et la CFO des téléphones chinois qui croupit en prison…

Etape 2 : on se dit que ça ne va pas si mal et qu’il y a encore de l’espoir et on rachète tout…. Et on finit en hausse.

Mais qui c’est qui ????

Moi-même personnellement tout seul, j’ai de plus en plus de peine à croire qu’il y a des “vrais” gens derrière tout ces mouvements de marchés. Je veux bien croire que l’on passe de la dépression la plus profonde jusqu’à midi et qu’à 13h00 on est sur-motivé et on a envie de bouffer le monde, mais j’ai quand même un peu de peine à croire que ça fonctionne comme ça.

Ou alors je veux savoir ce qu’ils consomment comme psychotropes durant le repas de midi pour retrouver une “niak” pareille. Parce que ça doit être du lourd…

En attendant on va se dire qu’il y a des investisseurs qui ont eu une vraie réflexion entre midi et deux heures et qu’ils ont décidé que la “Trade War” c’était pas si grave et qu’au pire, une bonne guerre c’est toujours positif pour l’économie… et on va dire que les ALGOS n’y sont pour rien. On ne peut pas toujours tout leur coller sur le dos….

Le reste (pour ceux que ça intéresse)

L’or est à 1251$. Le pétrole est à 51$ et tout le monde s’en fout. Le Bitcoin est à 3500$ et tente de ne pas faire céder le dernier support avant le train de l’enfer, mais tout le monde s’en fout aussi.

Ce matin Tokyo recule encore de 0.4% et ne croit pas franchement au rebond tout pourri des Américains – il faut dire que ces derniers temps, leurs rebonds étaient “Macroniens” – comprenez qu’ils se sont bien foutus de notre gueule.

Pendant ce temps Hong Kong recule de 0.07% – une baisse à la James Bond et la Chine refuse de baisser, ils montent même de 0.8%. Je commence à croire que le salut viendra de la Chine. S’il doit y avoir un salut avant que l’on resombre dans les heures noires de l’histoire du monde.

Sunday bloody Sunday

Dans les nouvelles du jour, on parle du BREXIT-SHOW… Theresa May va tenter de reprendre les négociations avec l’Europe. Ce n’est pas que je me suis plongé dans l’histoire du BREXIT – pour être franc je m’en tamponne presque autant que les résultats du championnat suisse de football – mais il semblerait qu’un des trucs qui bloquent c’est le rétablissement de la frontière entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande.

Et moi qui croyais que Bono et U2 avaient réglé ça depuis longtemps.

Visiblement c’est plus compliqué que ça.

Nous voici donc reparti pour un nouveau round de négociations. Déjà avant ça n’intéressait plus personne, mais là je crois que l’on va commencer à lasser les moutons.

Le retour de la momie

Pour le reste, Macron a déçu avec son discours à deux balles, tout comme le Crédit Suisse a déçu avec son rachat d’actions qui est clairement en-dessous des attentes des experts. Et la règle numéro un de la finance, c’est de ne JAMAIS DÉCEVOIR un expert, c’est très susceptible un expert.

Et puis Janet Yellen nous fait de la « Greenspan Attitude ». Comme tous les anciens patron de la FED, on la ressort de temps en temps du formol pour lui demander son avis sur l’économie et la finance du monde réel.

Ce qui me fait d’ailleurs penser que Greenspan n’est pas réapparu depuis un moment, il doit être coincé dans son sarcophage, empêtré dans ses bandelettes.

Toujours est-il que Yellen a parlé hier et elle est inquiète par le niveau de dette des entreprises, ce qui pourrait avoir de fâcheuses conséquences à terme. En même temps, je ne sais pas, je ne suis pas économiste. Mais je me dis que c’était quand même l’idée de la FED de garder les taux bas, de fournir de l’argent pas cher aux entreprises pour pouvoir investir et créer de la croissance…

La FED l’a bien cherché

Vous je ne sais pas, mais le jour où ma banque me propose d’emprunter de l’argent avec zéro pour cent d’intérêt, j’emprunte et on verra bien après. Je roulerai en coupé AMG la semaine et en SUV Lamborghini le week-end, le tout sans payer d’intérêt sur les crédits, c’est tentant.

Faut pas s’étonner à la fin que les entreprises soient surendettées.

Enfin bref, Janet a parlé et elle est inquiète. Ensuite elle retournée jouer au Bingo avec ses amis de la maison de retraite.

Côté chiffres économiques nous aurons le ZEW en Allemagne et en Europe. On devait avoir le vote du BREXIT, mais en fait, non…

Noir ou blanc ou blanc ou noir, mais pas ET

Pour le moment les futures sont en légère baisse et on se demande si on doit trouver cool que l’économie US ne va pas si mal ou flipper sa race parce que la guerre économique va nous péter à la figure.

Oui, les marchés sont binaires actuellement.

C’est noir ou blanc. Mais c’est surtout noir. Pas tellement esprit de Noël tout ça….

Passez une excellente journée dans le monde merveilleux du grand huit de la finance et du Muppet Show de l’économie mondiale. Que la force soit avec vous, parce que va en falloir pour tenir jusqu’à la fin de l’année.

Thomas Veillet
Investir.ch

« Everything is funny, as long as it’s happening to somebody else. »
Will Rogers

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.