L’or en 2019 : que pensent les experts?

L’or en 2019 : que pensent les experts?

L’année passée a vu la majorité des classes d’actifs perdre du terrain. L’or n’a pas échappé à cette baisse mais elle fût relativement faible. Qu’attendent les analystes pour 2019 ?

Malgré une demande soutenue pour le métal jaune, le cours de celui-ci ne l’a pas reflétée. Il est vrai que le dollar est resté fort durant 2018, ce qui n’est pas favorable au cours du métal jaune, et il aura fallu attendre la chute des marchés financiers au dernier trimestre pour que l’or reprenne de la couleur.

Pourquoi l’or devrait-il monter en 2019 ?

1)Instabilité des marchés financiers

Les investisseurs ont une tendance naturelle de se protéger des risques en achetant des actifs ou des devises fortes. L’or fait partie des valeurs refuges lors d’une augmentation de la volatilité dans les marchés.

2)Force ou faiblesse du dollar

Les taux d’intérêt semblent avoir peu d’effet sur le prix de l’or. Par contre, la force ou la faiblesse du dollar américain affectent l’appétit des investisseurs pour le métal jaune. De nombreux économistes et stratégistes prévoient un affaiblissement du dollar. La probabilité de plusieurs hausses de taux aux Etats-Unis baisse fortement. De plus, un dollar fort ne plaît pas particulièrement aux entreprises exportatrices américaines.

3)Demande des consommateurs

Les pays émergents représentent près de 70% de la demande. La Chine et l’Inde sont les deux plus gros consommateurs de ce métal. Les récentes initiatives politiques et économiques mises en place dans ces deux pays devraient redonner un coup de fouet à leurs économies respectives. Une légère hausse de la demande dans le secteur de la bijouterie est attendue en 2019.

4)Banques centrales

Le World Gold Council a interrogé 22 banques centrales le mois de septembre 2018. Plus des deux tiers reconnaissent l’or comme étant un excellent collatéral et aussi comme « stabilisateur » de performance dans leurs portefeuilles. Aucune banque n’envisage de baisser ses réserves en or et 18% pensent même augmenter celles-ci.

5)Opportunité tactique

Depuis décembre 2001, il n’y a pas eu autant de ventes à découvert sur le marché des futurs sur l’or. Un renversement de tendance, une couverture de shorts, donnerait un élan supplémentaire au cours du métal jaune.

Alors quels sont les niveaux attendus en 2019 ?

Un échantillon de 8 banques donne des résultats assez peu contrastés. Nous trouvons banques donnant un objectif inférieur à USD 1’300. Le Credit Suisse parie sur un niveau de 1’250, HSBC est légèrement plus positif avec un cours de 1’292 et JPMorgan se positionne à 1’294.

Merrill Lynch et Goldman Sachs sont très proches avec respectivement 1’350 et 1’325. Parmi les plus positifs, Commerzbank se détache avec un objectif de cours de 1’500 suivi par TD Bank et ABN Amro avec 1’400.

Les experts mettent en avant un ralentissement de l’économie américaine et mondiale, la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis ainsi que le rachat des positions shorts comme principaux facteurs de changement de cours. Clairement, les attentes de ces experts montrent leurs différentes appréhensions de ces facteurs.

Un graphique de Scotiabank montre une image assez similaire à celle décrite ci-dessus. A l’exception des participants à la conférence de LBMA qui voient un prix au-delà de USD 1’400, le consensus reste dans les prix proposés par les 8 banques.

 

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.