L'été est là et les vacances ont commencé pour beaucoup d'Européens qui ont majoritairement choisi, en cette année un peu particulière, de partir en voiture pas trop loin de chez eux.

Depuis le 15 juin, plusieurs pays d’Europe ont levé les restrictions aux voyageurs, même si le respect de certaines mesures sanitaires reste de mise.

Se baigner est une activité de loisir extrêmement populaire en Europe et l’Agence européenne pour l’environnement évalue chaque année la qualité sanitaire et environnementale des eaux de baignade dans les pays européens.

En France, destination balnéaire fort prisée, un peu plus de 79% des sites présentent une qualité des eaux de baignade “excellente”, soit un score correct bien que légèrement inférieur à la moyenne européenne (85%). Les eaux d’un peu plus de 13% des sites restants sont classées comme étant de “bonne” qualité, 3% “suffisante” et 2% “mauvaise”. Dans les pays voisins, la part des sites de qualité “excellente” varie par exemple de 66% au Royaume-Uni (mais qui rêve de se baigner en Mer du Nord?) à un peu plus de 88% en Espagne et en Italie, deux destinations prisées pour leurs plages.

Bien que le résultat semble particulièrement mauvais pour la Pologne – destination atypique mais qui pourrait attirer certains vacanciers en quête de lieux délaissés par les foules estivales –  il est important de noter que 69% des eaux de baignade du pays n’ont pas été évaluées. Si l’on considère les parts restantes, 21,6% sont de qualité “excellente”, 6,1 % “bonne”, 2,8% “suffisante” et seulement moins de 1% sont de “mauvaise” qualité.

Quant à la Suisse, pays de lacs de montagne, la qualité globale des eaux de baignade y est excellente à 82.1%, bonne dans 3% des cas et suffisante dans 2.6%. Il faut encore noter que le pays présente un taux élevé de lieux de baignade non évalués puisque celui-ci s’élève à 11.3%.

 

Infographie: Où fait-il bon se baigner en Europe ? | Statista
Vous trouverez plus d’infographies sur Statista