Hamish Chamberlayne, gérant de la stratégie Global Sustainable Equity de Janus Henderson, évoque l'actualité de 2018 et les tendances à long-terme qui façonnent ses investissements.

Quelles sont vos observations clés sur 2018 jusqu’à présent?

Il est indéniable que les tendances d’investissements continuent de privilégier les sociétés qui améliorent le monde. Nous sommes convaincus que seules les sociétés engagées à développer une économie durable seront capables de prospérer dans un environnement évoluant rapidement.

L’actualité témoigne, cette année, de la poursuite du dynamisme des investissements sur les technologies propres. La Chine prévoit d’investir 368 milliards de dollars US d’ici 2020 sur des projets d’énergie renouvelable et est désormais le plus important marché de voitures électriques au monde. Au Moyen-Orient, le Vision Fund de SoftBank, qui investit sur les technologies futures perturbatrices, a annoncé qu’il allait soutenir un projet d’énergie solaire à 200 GW de 200 milliards de dollars US en Arabie Saoudite.

Concernant la pollution plastique, la série BBC Blue Planet II a été saluée à travers le monde pour avoir mis en lumière l’impact terrible que le plastique à sur nos océans; notre stratégie est peu exposée aux sociétés contribuant à ces problèmes, mais nous nous engagerons auprès des quelques sociétés qui utilisent des plastiques dans leurs produits.

 Les tendances à long-terme devraient transcender les cycles économiques et politiques, ce qui nous conforte dans la durabilité de la croissance future.

Quels sont les principaux thèmes façonnant les marchés sur lesquels vous investissez?

Il est évident, en examinant le marché dans son ensemble, que les sous-secteurs ayant enregistré la croissance la plus importante sont de plus en plus alignés avec la durabilité. Nous trouvons des opportunités très intéressantes sur des secteurs tels que le cloud computing et l’intelligence artificielle, l’électrification des transports, l’efficacité énergétique, les villes intelligentes, l’industrie 4.0, l’infrastructure durable, les services financiers, l’éducation et la recherche, et les soins de santé. Nous estimons qu’il s’agit là de tendances à long-terme qui devraient transcender les cycles économiques et politiques, ce qui nous conforte dans la durabilité de la croissance future.

Nous cherchons à sélectionner des titres pour leur incidence positive sur l’environnement ou la société et nous évitons également d’investir sur les sociétés qui disposent, selon nous, de pratiques commerciales non durables ou qui ont un impact négatif sur notre monde. Notre stratégie est, par exemple, délibérément à faible teneur en carbone. Nous sommes fortement convaincus que le glas a sonné pour les grandes sociétés pétrolières étant donné le consensus scientifique qui estime que la combustion de combustibles fossiles entraine des changements climatiques irréversibles. Le pétrole est également la principale matière première dans la production de plastique.

 

Où se trouvent, selon-vous, les principales opportunités?

Notre stratégie continue d’avoir un biais sur le thème de l’Éducation et de la Technologie et sur le thème de l’efficience, au sein desquels nous continuons d’identifier des investissements attractifs. Bon nombre de nos investissements couvrent plus d’un de nos thèmes de durabilité. Par exemple, les sociétés de semi-conducteurs ont un impact transformateur sur de nombreux secteurs. Ceux-ci regroupent la technologie médicale et les diagnostiques de santé, les voitures électriques et autonomes, les villes intelligentes et l’automatisation des usines, l’efficacité renouvelable et l’efficience énergétique, ainsi que l’eau et les services environnementaux. Les semi-conducteurs sont le pilier d’un monde intelligent et connecté et l’industrie évolue, de desservir les marchés informatiques et de smartphones, à être adoptée par un nombre croissant d’applications industrielles et de l’Internet des objets.

 


Glossaire
Gigawatt = une mesure d’électricité équivalente à un milliards de watts.
Industrie 4.0 = nom donné à la tendance actuelle d’automatisation et d’échange de données dans les technologies de fabrication. Elle comprend l’Internet des objets.
Internet des objets = l’interconnexion, par l’intermédiaire d’internet, de dispositifs informatiques intégrés aux objets du quotidien, ce qui leur permet d’envoyer et de recevoir des données.
Stratégie à faible teneur en carbone = une stratégie visant à limiter son exposition aux sociétés produisant des combustibles fossiles, ou brûlant des combustibles fossiles en quantité importante au sein de leurs activités et de leurs chaînes d’approvisionnement. La combustion de combustibles fossiles produit du dioxyde de carbone, l’un des principaux gaz identifiés par les scientifiques comme responsables du changement climatique.
ISR = investissement socialement responsable
Économie durable = développements économiques cherchant à satisfaire les besoins des êtres humains tout en essayant de faire durer les ressources naturelles et de protéger l’environnement pour les générations futures.

J'aime cet article 57

Les opinions exprimées ici sont celles de l'auteur au moment de la publication du présent document et peuvent différer de celles d'autres collaborateurs/équipes de Janus Henderson Investors. Les références à des titres, fonds, secteurs et indices au sein du présent document ne sauraient être interprétées comme une offre ou une sollicitation d'achat ou de vente.