L’indice mondial des retraites, calculé chaque année par Natixis Investment Managers et CoreData, établit un classement des pays qui offrent les meilleures conditions de vie à leurs retraités. Cette année, la Suisse est à nouveau la hauteur de sa réputation et se classe 2e, juste derrière l’Islande.

L’indice, qui repose sur des données provenant de sources fiables telles que la Banque mondiale et l’OCDE, se compose de 18 facteurs qui influent sur la vie des retraités. Avec un score moyen de 82%, la Suisse se situe juste derrière l’Islande (82%), et devant la Norvège (80%), l’Irlande (79%) et les Pays-Bas (77%).

Au début de l’année 2020, la sécurité des retraites dans le monde était en péril: le vieillissement démographique, les taux d’intérêt bas, les catastrophes liées au climat et la baisse de la qualité de l’environnement constituaient des risques pour la santé, la sécurité et les finances des retraités. Et tout cela avant même que le monde soit impacté par la pandémie.

“L’équilibre entre les besoins des retraités actuels et futurs et les impératifs des pouvoirs publics est depuis longtemps l’une des questions les plus épineuses pour les nations du monde entier, et la pandémie mondiale et ses retombées économiques n’ont fait qu’aggraver le problème”, a déclaré Jean Raby, CEO de Natixis Investment Managers.

“Les particuliers, les employeurs, les institutions, les décideurs politiques et les gestionnaires d’actifs ont tous un rôle important à jouer pour résoudre ces problèmes, et nous pensons que l’indice mondial des retraites 2020 peut contribuer à faire avancer le dialogue en fournissant une image claire et cohérente de la situation de chaque économie sur une série d ‘indicateurs clés”.

Pour établir l’indice, les chercheurs ont calculé un score moyen dans chaque catégorie et ont combiné les scores des catégories pour obtenir un classement global final de 44 nations. La Suisse et l’Islande sont les seuls pays qui se classent parmi les dix premiers de l’indice mondial des retraites dans toutes les catégories analysées: “Santé”, “Bien-être matériel”, “Finances à la retraite” et “Qualité de vie”. Si les trois premières places restent inchangées, on observe une certaine évolution en dessous des cinq premières. Les Pays-Bas remontent de cinq places pour se retrouver dans les dix premiers, à la 5ème place. L’Allemagne passe de la 13ème à la 10ème place.

Les 10 premiers pays du classement GRI 2020
source: Natixis, CoreData

Bien-être matériel et des finances

En ce qui concerne la catégorie “Bien-être matériel”, la Suisse a perdu trois places et se retrouve à la 9ème place (75%). Toutefois, le rapport conclut que les pays qui se classent en bonne place dans ce domaine peuvent s’attendre à mieux résister à la récession liée au Covid-19 que la plupart des autres pays.

La Suisse enregistre une baisse plus modérée en matière de “Finances à la retraite”. L’indicateur des prêts bancaires non performants est le plus important, suivi par la pression fiscale et les taux d’intérêt. Elle se classe au 2ème rang en matière de gouvernance et se classe également parmi les dix premiers pour les prêts bancaires non performants (6ème) et les taux d’intérêt (10ème).

Coronavirus et santé des retraités

Le risque que représente le Covid-19 pour les retraités varie considérablement selon le pays dans lequel ils vivent. Cela est vrai même pour les dix premiers pays de l’indice santé de cette année, qui sont très bons en matière de santé des retraités. Si l’on utilise la mesure des décès pour 100’000 habitants dus au Covid-19, cela varie de 0,75 au Japon (deuxième pays en matière de santé) à 50,3 en Suède (septième pays). En Europe, les retraités d’Allemagne et de Norvège ont bénéficié d’un faible taux de mortalité pour 100’000 habitants, de 10,73 et 4,67 respectivement. Les deux pays ont pris des mesures précoces pour verrouiller et, dans le cas de l’Allemagne (dixième pour l’indice de santé avec 86%), elle a rapidement mis en œuvre un régime de test et de traçabilité à grande échelle pour suivre les cas de Covid-19.

La Suisse occupe la 6ème place (89%) en matière de santé. Elle obtient également des scores élevés pour deux indicateurs, l’espérance de vie et les dépenses de santé par habitant, qui compensent sa 32ème place pour les dépenses de santé assurées. Si la performance de la Suisse en matière de dépenses de santé était conforme aux scores de ses autres indicateurs, elle se classerait clairement en 1ère position en matière de santé.

“La Suisse continue d’être l’un des pays les plus privilégiés – également en ce qui concerne ses dispositions en matière de retraite. Les mesures prises pour faire face aux risques sanitaires, financiers et sociaux ont été essentielles pour gérer la pandémie. Mais à long terme, ces mêmes mesures déclenchent des signaux d’alarme pour les particuliers, les employeurs, les institutions, les décideurs politiques et les gestionnaires d’actifs qui doivent être conscients des conséquences à long terme sur la sécurité des retraites. Le secteur financier a ici le devoir de soutenir la politique et les entreprises dans la recherche de solutions durables”, commente Babak Abrar, Co-Head Western Europe, Directeur Distribution Externe, France, Genève, Monaco & Israël chez Natixis Investment Managers.

 

Télécharger l’étude complète de Natixis Investment Managers (pdf, 87 pages, en anglais)


L’indice mondial des retraites (Global Retirement Index ou GRI) a été élaboré par Natixis Investment Managers et CoreData en vue d’évaluer les facteurs qui contribuent au bien-être et à la sécurité des personnes retraitées. Calculé pour la 7e année consécutive, cet indice permet de comparer les politiques des différents pays en matière de retraite et de mettre en évidence les meilleures pratiques.

La recherche effectuée pour le calcul de l’indice a porté sur 44 pays, dont les membres de l’OCDE, les pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) ainsi que les économies définies comme avancées par le Fonds Monétaire International. Une moyenne est calculée pour chacun de ces groupes, moyenne qui est ensuite intégrée dans le calcul final pour établir le classement des 44 pays concernés.

L’indice est constitué de 18 facteurs ayant un impact sur la vie des retraités, et ils sont regroupés dans 4 sous-indices thématiques qui couvrent les différents aspects du bien-être à la retraite, à savoir:
1. Le bien-être matériel
2. L’accès à des services financiers de qualité qui leur permettent de préserver leur épargne et de maximiser de leurs rentes
3. L’accès à des services de santé de qualité
4. La qualité et la sécurité de l’environnement