COMPASS : message positif sur le maintien des marges.

Enguerrand Artaz, Analyste Cross Asset, La Financière de l’Echiquier

L’actu

Grâce à l’accélération de la croissance au 4e trimestre, le leader de la restauration sous contrat COMPASS rassure en publiant des résultats annuels supérieurs aux attentes, malgré des hausses de coûts.

 

Notre analyse

A +7%, la croissance du chiffre d’affaires au 4e trimestre permet au groupe d’afficher une croissance organique annuelle de 5,5% (5% attendu). Le marché américain, qui représente 60% des ventes, continue de soutenir la dynamique de COMPASS, avec une croissance organique de 7,8%, et surtout une marge stable, à 8,1%. Un élément rassurant sur la capacité de la société à monter ses prix pour compenser l’inflation des salaires et des denrées alimentaires.

Globalement, la marge d’EBIT du groupe s’est améliorée au 2e semestre, à 7,4%.

L’Europe progresse plus lentement (+2%) et sa marge est sous pression – essentiellement à cause du marché britannique – mais les mesures d’optimisation déployées commencent à porter leurs fruits. Le message sur la dynamique commerciale est positif, que ce soit sur les gains de nouveaux contrats ou sur le taux de rétention (à 95%).

Les objectifs 2019 sont en ligne avec nos anticipations: 4 à 6% de croissance organique avec une légère progression de la marge. Le bilan est sain, à 1,5 fois dette nette/EBITDA, laissant une option pour des rachats d’actions à venir compte tenu de la forte génération de flux de trésorerie (5% du chiffre d’affaires).

 

En conclusion

Un modèle solide, et récompensé par le marché, qui recherche de la croissance visible et raisonnablement valorisée. Souvent pointé du doigt sur la thématique “retour de l’inflation” (salaires, denrées…), COMPASS démontre aujourd’hui sa capacité à tenir sa marge. Sa valorisation, à 4,5% le flux de trésorerie disponible et 20 fois P/E, est en ligne avec celle de SODEXO, le mauvais élève du secteur. Elle nous semble attractive dans cet environnement.