UNILEVER : annonce anticipée du nouveau CEO.

Enguerrand Artaz, Analyste Cross Asset, La Financière de l’Echiquier

L’actu

Alors que nous attendions l’annonce du nouveau directeur général lors de la «Journée Investisseur» des 4 et 5 décembre, celui-ci a été présenté avec une semaine d’avance.

 

Notre analyse

Paul Polman, l’actuel CEO, cède la direction générale à Alan Jope, 54 ans, candidat interne qui était au comité exécutif depuis 2011 et dirigeait la division Beauty & Personal Care, l’un des joyaux d’UNILEVER. Alan Jope a réalisé l’intégralité de son parcours professionnel chez UNILEVER, où il a débuté comme stagiaire et a occupé plusieurs postes de direction au sein de la division Food.

Paul Polman considérait qu’un poste de CEO se devait d’être occupé pour une durée maximale de 10 ans, et c’est exactement le temps qu’il aura passé à la tête d’UNILEVER. Sa succession a été soigneusement préparée grâce à un processus transparent où les candidats internes ont été mis en concurrence avec des candidats externes. La prise de fonction d’Alan Jope aura lieu début janvier et marquera le point de départ d’une transition de 6 mois entre les deux hommes.

Le choix d’un candidat interne incarne un message de continuité en ce qui concerne le plan 2020 du groupe, avec un risque de révision des objectifs plus faible que si un candidat externe avait été choisi. Par ailleurs, M. Jope étant anglais, le projet de simplification en faveur d’un siège unique à Londres pourrait renaître – si toutefois la visibilité liée à la question du Brexit s’améliore.

 

En conclusion

Au-delà des aspects organisationnels, cette nomination devrait favoriser la continuité de la politique RSE menée par la direction. La communauté financière “traditionnelle” ne voyait pas d’un bon œil l’engagement de Paul Polman en faveur du développement durable. C’est pourtant l’une des raisons pour lesquelles nous apprécions le groupe, dont l’action est à ce jour détenue dans les portefeuilles d’Echiquier Major SRI Growth Europe et Echiquier Positive Impact. Par son envergure, UNILEVER est en mesure d’être un acteur du changement, et une politique RSE est bien plus efficace lorsqu’elle est portée par la direction. Par ailleurs, l’implication du CEO sur ces sujets n’a pas empêché UNILEVER d’être l’une des valeurs les plus performantes de son secteur sous les 10 ans de leadership de Polman.