WAVESTONE: un bon thermomètre de la santé des entreprises

Olivier de Berranger

L’actu

Le cabinet de conseil en stratégie et en organisation, spécialiste de la transformation des entreprises, qui intervient en amont des projets des entreprises dans une multitude de secteurs, a publié la semaine dernière ses résultats pour le premier semestre 2020.

 

Notre analyse

Clément Inbona

Il y a quelques jours, la publication de son chiffre d’affaires avait montré que les points bas sur la croissance et sur le taux d’activité avaient été touchés. La publication de la semaine dernière est rassurante car elle révèle une très bonne résilience des marges dans ce contexte de marché dégradé: 10,6 contre 10,9% au premier semestre de l’année dernière. Ces résultats solides permettent au groupe de réitérer sa guidance de marge opérationnelle pour l’exercice 2020 supérieure à 13%.

En revanche, la guidance de croissance organique diminue d’un point-elle passe de 4 à 3%-signe de la fébrilité du marché. Le discours du management est toujours teinté de prudence (réduction de la taille des missions confiées, moins de projets de “transformation”, etc.) mais il envisage une fin d’année en légère baisse plutôt qu’une correction forte. Et surtout, le message est plus optimiste que celui de cet été.

 

En conclusion

Loin d’être un cas isolé dans le secteur, le titre WAVESTONE évolue avec une décote significative par rapport au reste de la cote: il progresse de près de 9% depuis le début de l’année contre plus de 26% pour le CAC All-Tradable. Il convient de rester prudent car tous les voyants ne sont pas passés au vert. Toutefois, le point bas sur le taux d’activité semble à présent derrière nous.

 


Les informations communiquées sont le résultat de recherches internes réalisées par l’équipe de gestion dans le cadre de son activité de gestion d’OPC et non d’une activité d’analyse financière au sens de la réglementation.

Cette analyse est fondée sur la base des meilleures sources en notre possession et issues d’informations publiques. Elles n’engagent aucunement La Financière de l’Echiquier et ne sont pas constitutives d’un conseil en investissement.