L'ère des robotaxis n'est plus très loin. Récemment, Mobileye d’Intel a annoncé son intention de lancer un robotaxi en s’association avec le producteur de véhicules électriques chinois Nio. Mais Intel et Nio ne sont pas les seuls à se lancer dans un segment qui est en route pour devenir le moyen de transport du futur.

Par l’équipe éditoriale de FlowBank

L’électrification du transport est la conséquence la plus pertinente de la plus grande bataille de la décennie: la bataille des modes de transport alimentés au carburant fossile contre les modes de transport alimentés à l’hydrogène. Et les voitures sans conducteur n’est qu’un pas de plus dans cette tendance à l’électrification.

À cet égard, de nombreuses entreprises technologiques font de grands pas vers un avenir plus propre, pour ne surtout pas rater le virage de l’électrification et de la robotisation.

Pourquoi hydrogène?

Parce que l’hydrogène est un carburant propre qui ne produit que de l’eau après combustion. De plus, l’hydrogène peut être produit à partir d’une variété de ressources, telles que le gaz naturel, l’énergie nucléaire, la biomasse et les énergies renouvelables comme l’énergie solaire et éolienne. Ces qualités en font une option de carburant attrayante pour la production d’électricité et rend possible son utilisation dans les véhicules électriques.

2021.10.06.FlowBank Hydrogène
Figure 1 : taille du marché américain des piles à combustible (source : grandviewresearch.com)

On prévoit une croissance significative pour le marché des piles à combustible dans la décennie à venir, et l’industrie automobile reste un des plus gros clients en raison de la demande mondiale grandissante pour les batteries électriques.

Un changement profond qui va au-delà de l’industrie automobile

Le secteur des transports est certes secoué par l’émergence rapide des constructeurs automobiles électriques et le virage agressif pris par des constructeurs automobiles existants vers les véhicules électriques. Mais le changement est bien plus profond que cela.

L’accord récent de Mobileye, propriété d’Intel, donne un aperçu important de la profondeur du changement en cours. Le partenariat entre Intel et Nio s’étend également à SIXT, le fournisseur de services de location, et Moovit, une start-up de données de mobilité.

Ainsi, un nombre croissant d’entreprises qui ne sont pas directement concernées par l’électrification des transports s’apprêtent à rejoindre le mouvement. Le potentiel de croissance est énorme.

Intel-Nio va lancer robotaxi à Munich l’année prochaine

Mobileye d’Intel et le chinois Nio ont annoncé leur partenariat pour le lancement d’un robotaxi dès l’année prochaine en Allemagne.

Ces taxis autonomes seront des crossovers à six passagers, inspirés du modèle ES8 de Nio. Ils seront autorisés à transporter de vraies personnes dès qu’ils auront reçu une approbation réglementaire. Ensuite, ils seront prêts à conquérir toute l’Europe, et peut-être le monde.

Bien sûr, mettre la main sur la conduite autonome via une voiture électrique, un domaine fortement prometteur et en plein développement, ne peut que donner un élan positif à Intel qui a récemment vu sa part de marché des puces électroniques attaquée par ses rivaux Nvidia et AMD.

Qui d’autre cible le segment des robotaxis?

La vitesse à laquelle se développe le marché des taxis sans conducteur est une preuve vivante que les voitures et les taxis sans conducteur sont l’avenir. Intel n’est pas le premier ni le dernier à rejoindre le marché, mais a été le premier à s’associer à des services de location pour prendre une longueur d’avance dans l’industrie.

D’autres géants de la technologie sont également dans la course. Récemment, Argo AI, la startup de conduite autonome soutenue par Volkswagen et Ford, a annoncé son intention de tester le robotaxi électrique VW ID.BUZZ sur une piste à Munich avec l’ambition de démarrer un service d’ici 4 ans.

Quatre ans c’est long alors que Walmart commence les livraisons sans conducteur avec Ford et Argo AI à Austin, Miami et Washington DC, plus tard en 2021.

De plus, l’un des plus grands concurrents d’Intel, Nvidia, a déjà lancé des taxis autonomes dans la ville chinoise de Shenzhen plus tôt cette année en association avec la start-up autonome AutoX. Le dernier rapport trimestriel a révélé que l’activité automobile de Nvidia a enregistré une croissance impressionnante au dernier trimestre, générant 152 milliards de dollars de revenus. Cela ne représente que 2% du chiffre d’affaires total de l’entreprise, mais il est en hausse de 37% sur un an, et il a le potentiel d’acquérir une dynamique de croissance exponentielle dans les années à venir.

A son tour, Alphabet Waymo exploite un service commercial de taxis autonomes appelé “Waymo One”, dans la grande région de Phoenix, en Arizona, et gagne maintenant du terrain parmi les personnes résidant à San Francisco en Californie. Ainsi, l’entreprise qui proposait des trajets payants sans conducteur dans des zones suburbaines de l’Arizona, a commencé les tests publics à San Francisco en août dernier, avec un chauffeur de secours au volant.

D’ailleurs, Waymo et Cruise soutenu par GM, Honda, Microsoft et Walmart, sont devenus les deux premières entreprises à recevoir un permis pour proposer des trajets sans conducteurs aux passagers en Californie.

Et finalement, Waymo s’est également associé à Google Maps pour garantir une expérience de réservation transparente pour le service de covoiturage autonome Waymo One. Notamment, les clients pourront réserver Waymo One directement depuis l’application Maps. Waymo One sera ajouté à l’onglet de covoiturage et de transport en commun de l’application.

Avec des offres toujours plus attrayants et complètes, la course aux robotaxis commence à bouillonner. Qui sait, peut-être qu’Apple sera la prochaine Big Tech à révéler des nouvelles similaires.

Est-ce une bonne idée d’investir dans des voitures autonomes?

Les investisseurs sont de plus en plus intéressés par le marché des voitures électriques, et la mobilité électrique en général.

Il n’est pas seulement intéressant de prendre part dans le marché des constructeurs de voitures électriques, mais dans toute la chaîne d’approvisionnement allant des fabricants de puces aux fabricants de batteries.

Ainsi, il ne faut pas oublier que les héros cachés de la course électrique sont les sociétés d’hydrogène, qui ont connu un rallye boursier impressionnant plus tôt dans l’année, mais qui ont également vu leurs gains s’écrouler aussi vite. C’est certainement parce que les investisseurs se sont emballés dans un mouvement créé par les positions spéculatives des petits investisseurs, aussi appelés des  “traders en pyjama”, qui sont entrés et sortis du marché en laissant les prix des actions hydrogènes au plus bas.

Mais la vision à moyen et long terme sur les actions d’hydrogène reste forcément positive étant donné que l’électrification se fait à une vitesse accélérée et qu’il n’y a qu’une direction vers l’avenir: le nord.

Quelles sont les actions d’hydrogène les plus populaires?

Les actions d’hydrogène les plus populaires du moment sont Plug Power, FuelCell Energy, Bloom Energy, Ballard Power Systems et Dow. Comme mentionné plus haut, les cours des actions de ces sociétés ont subi une forte pression à la baisse sur les derniers mois. Mais la baisse actuelle pourrait bien offrir une opportunité d’achat intéressante pour ceux qui voudraient tenter leur chance dans un avenir plus propre.

2021.10.06.FlowBank cours actions hydrogène
Figure 2: cours des actions Plug Power, FuelCell Energy, Bloom Energy, Ballard Power Systems et Dow (source: tradingview.com)

 

NB : Il n s’agit pas de recommandations d’investissement

 

Rendez-vous sur www.flowbank.com