Performance des gérants actifs en actions monde.

Antoine Briant, CEO de amLeague

L’indice mondial utilisé en référence de ce mandat Actions Internationales bas carbone est le MSCI World, dont la performance de mai 2018 s’inscrit à +4.15% en EUR. On s’aperçoit immédiatement que conformément à l’habitude, l’indice mondial s’avère bien plus difficile à battre par l’ensemble des gérants que l’indice européen.

amLeague collaborant avec les 2 principaux fournisseurs, STOXX et MSCI, nous sommes en mesure de clore le débat sur la permanence du résultat en fonction du fournisseur d’indices: oui l’observation reste valide si vous échangez STOXX 600 et MSCI Europe ou MSCI World et STOXX 1,800.

Sur mai 2018, seuls 7 portefeuilles sur 23 dans la table Low Carbon battent leur benchmark. Et c’est globalement la même conclusion sur la table Actions Internationales sans règle spécifique sur le carbone. Donc, sur plus de 35 portefeuilles, seuls un tiers ont battu leur indice de référence ce mois-ci. On a effectivement vu des périodes plus glorieuses. Parmi ceux qui s’en tirent bien, citons: LionTrust, RBC, Standard Life, NNIP et BNP Paribas. En revanche, AXA, HSBC Deutsche et Amundi ont eu plus de mal.

Côté secteurs, à l’instar de la compétion Europe, les gérants ont nettement shorté Banques et Pharmaceutiques et ont surpondéré Sofwares et Services ainsi que le secteur Assurances.

 

Performance depuis le 31/12/2015

(source: amLeague, données au 31.05.2018)

 

10 principales positions

(source: amLeague, données au 31.05.2018)

 

5 titres les plus surpondérés du portefeuille

(source: amLeague, données au 31.05.2018)

 

5 titres les plus sous-pondérés du portefeuille

(source: amLeague, données au 31.05.2018)

 

Allocation sectorielle

(source: amLeague, données au 31.05.2018)

 

Allocation géographique

(source: amLeague, données au 31.05.2018)

Découvrez la méthodologie amLeague dans cet article.

J'aime cet article 62